Description de la faculté de la vision

Dans un premier lieu, plus d’un quart de la population mondiale, environ 2,2 milliards de personnes souffrent de troubles de la vision. Et un milliard de cas auraient pu être évités ou ne pas être traités, selon le rapport réalisé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en octobre 2019.

Avant de rentrer dans le vif du sujet. Je veux bien vous poser cette question qui semble facile. Comment voyons-nous dans notre vie quotidienne ?

En effet, l’œil est l’organe de la vue. L’œil a un certain nombre de composants. Ces composants comprennent, mais sans s’y limiter, la cornée, l’iris, la pupille, le cristallin, la rétine, la macula, le nerf optique, la choroïde et le vitré. De plus, La cornée est la fenêtre avant claire de l’œil qui transmet et concentre la lumière dans l’œil.

En outre, les images que nous voyons sont constituées de lumière réfléchie par les objets que nous regardons. Cette lumière pénètre dans l’œil par la cornée, qui agit comme une fenêtre à l’avant de l’œil. Et la quantité de lumière pénétrant dans l’œil est contrôlée par la pupille, qui est entourée par l’iris ou la partie colorée de l’œil.

Parce que la partie avant de l’œil est incurvée, elle plie la lumière, créant une image à l’envers sur la rétine. Le cerveau tourne finalement l’image dans le bon sens.

Par ailleurs, la rétine est une partie complexe de l’œil, et son travail consiste à transformer la lumière en signaux sur les images que le cerveau peut comprendre. Seul son arrière est sensible à la lumière: cette partie de la rétine est à peu près la surface d’une pièce de 10p, et est remplie de cellules photosensibles appelées bâtonnets et cônes.

Les cônes sont les cellules responsables de la vision du jour. Il existe trois types, chacun répondant à une longueur d’onde différente de la lumière: rouge, verte et bleue. Les cônes nous permettent de voir les images en couleur et en détail. De plus, les tiges sont responsables de la vision nocturne. Ainsi qu’Ils sont sensibles à la lumière mais pas à la couleur. Dans l’obscurité, les cônes ne fonctionnent pas du tout.

En fin, le nerf optique transporte les informations reçues de la rétine vers le cerveau, où le cerveau les traduit en l’image unique que nous percevons ou voyons. En d’autres termes, le nerf optique qui permet au cerveau d’enregistrer, d’interpréter et de traduire les images.

ophtec 1 1
logo 2
centre casa 1
albassar 1
zeiss 1